Le Grand Défi

des mots croisés

Les Rectangles classiques 9 x 10

Accueil

Tous les Rectangles classiques

de côté 3

de côté 4

de côté 5

de côté 6

de côté 7

de côté 8

de côté 9

de côté 10

de côté 11

de côté 12

de côté 13

Les records du Monde

 

 

 

aaaaaaaaa

GRILLE n°6

Grille suivante

 

Michel SALMONS - 6 janvier 2006

Un aperçu sur les mots rares :

NAOS : n.m. (PLI et ODS).

Le naos est la pièce la plus importante des temples de l'Égypte antique et de la Grèce.

Tout bon Pharaon commence sa construction divine par celui-ci, puis achève le reste du monument, c'est tout à fait logique car dans cette pièce repose la Divinité. Chaque temple abrite un naos, salle ultime de l'élément divin renfermant une statuette à l'image du dieu ou de la déesse. Un seul homme peut entrer en contact avec Dieu, Pharaon. Celui-ci ne peut pas se multiplier partout dans le pays alors il se double, cultuellement, en tant que grand prêtre. Le grand prêtre est le seul capable de pénétrer dans la salle sainte.

Le naos est appelé également « le Saint des Saints ». Dans les temples grecs et romains (où on peut le nommer cella), il renferme aussi la statue du dieu, à laquelle le profane n'accède normalement pas.

ACIS : n.p.(PLI)

Dans la mythologie grecque, Acis est un jeune berger de Sicile, fils du dieu Pan et de la nymphe Symaethis, qui fut aimé de la Néréide Galatée. Il fut tué par le cyclope Polyphème, qui, jaloux pour avoir surpris les deux amants, l'écrasa sous un rocher. Galatée (ou bien Poséidon) changea alors le sang qui coulait de ses blessures en fleuve.

SALOPIAUD : n.m. (PLI et ODS)

A. Familier. Individu, enfant sale. Synon. saligaud. La gueule d'un petit salopiot en train de s'en fourrer jusque-là (RICHEPIN, Flamboche, 1895, p. 73). Si on restait dîner à Monte-Carlo? comme on est, tout dégoûtants, en petits salopiauds? (COLETTE, Entrave, 1913, p. 29).

B. Synon. de salaud. Si on vient alors te dire... de bien des endroits divers: « Courtial n'était qu'un salopiaud, la pire des charognes! Un faussaire! Y avait pas deux ordures comme lui... » que répondras-tu Ferdinand? (CÉLINE, Mort à crédit, 1936, p. 450).

ELEE : n.p. (PLI )

Ville - Italie , dans la Grande-Grèce ( Lucanie )

Patrie de Zénon

Ecole philosophique grecque , dont les principaux représentants sont Parménide , Zénon et Mélissos

MOITI : n.f. (PLI et ODS) de MOITIR

A. Emploi trans. Rendre moite. (Dict. XIXe et XXe s.).

GRAV. ,,Vieux mot expressif dont on se sert encore chez les cartiers et les taille-douciers pour désigner le trempage d'un papier dans l'eau avant une impression notamment de taille-douce`` (CHAUTARD 1937). Moitir le papier.

B. Emploi intrans., rare. Devenir moite. Les membres déjetés, les mâchoires pendantes, le visage plein de trous d'ombre et la peau du ventre, du dos ou de la poitrine en train de moitir dans des flaques de nu, ils [les camarades qui dorment dans l'abri blindé] ont l'air de demi-matérialisations avortées, d'un grouillement d'êtres (CENDRARS, Dan Yack, Confess. Dan Yack, 1929, p.282).

 

Accueil| Règle| Carrés classiques| Carrés Zwyggle| Rectangles classiques| Rectangles Zwyggle| Liens| Palmarès