Evasion en Afrique du Sud

(octobre 2003)

 

Avant de découvrir Cape Town, ses pingouins, ses baleines son vin et sa côte quasiment méditerranéenne, avant d'aborder le pays Zoulou, avant le plongeon au coeur de la savane arborée, un petit rappel préalable pour situer l'Afrique du Sud au niveau de la planète!

 

 

 

Histoire

L'Afrique du Sud est un des états-nations les plus ancien d'Afrique, mais le dernier à obtenir un gouvernement de sa majorité.

Lors de l'arrivée des premiers colons néerlandais au Cap en 1652, le territoire actuel de l'Afrique du Sud est peuplée par des Khoïkhoï, des Bochimans, et un grand nombre de peuples de langues bantoues.

Au XIXe siècle, un grand dérangement de ces derniers, appelé le Mfecane, conduit les peuples xhosa et zoulous vers leurs centres actuels. En même temps, un exode de Boers au-delà de la Colonie du Cap, occupée à l'époque par la Grande-Bretagne, a entraîné l'organisation de deux républiques réservées aux Blancs. L'une de celles-ci, le Transvaal, devient riche grâce à la découverte de l'or dans le Witwatersrand. La domination britannique sur toute l'Afrique du Sud s'assure par deux Guerres Anglo-Boers, et ces colonies constituent l'Union de l'Afrique du Sud en 1910.

L'érosion des droits des Noirs majoritaires s'accentue, en 1948 le gouvernement instaure une nouvelle systémisation de la suprématie blanche, appelée l'apartheid. La dominion devient une république en 1961. Un mouvement populaire d'opposition à la suprématie blanche s'éclate, et luttera sous la direction du Congrès africain national (ANC) pour le gouvernement majoritaire. Le gouvernement apartheid négocie au fur et à mesure la fin de son existence, et les premières élections à suffrage universel ont lieu en 1994. Nelson Mandela devient le président.

 

Politique

Le gouvernement sud-africain est parlementaire, mais le chef du gouvernement a le titre de Président de l'Afrique du Sud et sert aussi comme chef de l'état.

On élit le président à une session conjointe du Parlement bicaméral, composé de l'Assemblée Nationale et du Conseil National des Provinces (NCoP).

Les 400 membres de l'Assemblée Nationale sont élus par scrutin proportionnel. Le NCoP, qui a remplacé le Sénat en 1997, est composé de 90 membres représentant les neuf provinces et les métropoles.

Chaque province est dotée d'une Législature Provinciale unicamérale, et d'un Conseil Executif présidé par un premier ministre (premier en anglais et en afrikaans). Les provinces sont moins autonomes que celles, par exemple, du Canada ou que les états aux États-Unis. Il s'agit alors d'un système fédéral modéré.

Depuis la fin de l'apartheid, l'ANC n'a pas cessé d'augmenter sa domination politique. Cependant, l'opposition reste vivace bien que diminuée, et on estime ordinairement que l'Afrique du Sud soit l'état le plus démocratique de l'Afrique. Sa constitution est par exemple l'une des plus généreuses du monde du point de vue des droits de l'homme.

Quelques mots d'africans

Bonjour (le matin) : Goeiemôre

Bonjour (l'après-midi) : Goeiemiddag

Bonsoir : Goeienaand

Au revoir : Totsiens

Merci : Dankie

Excusez-moi : Verskoon my

S'il vous plait : Asseblief

Langues officielles

Afrikaans Anglais IsiNdebele IsiXhosa IsiZulu Northern Sotho (Sepedi) Sesotho Setswana SiSwati Tshivenda Xitsonga

Capitales

Le Cap (législative) Pretoria (administrative) Bloemfontein (judiciaire)

Président (oct 2004)

Thabo Mbeki

Superficie

- Totale

Classé 24e

1 219 912 km²

Population

- Totale (2002)

- Densité

Classé 26e

44 448 470 habitants

36.5 hab/km²

Indépendance

déclarée

du Royame Uni

31 mai 1910

Monnaie

Rand

Fuseau horaire

UTC +2

hymne national

Nikosi Sikelel iAfrica

Die Stem van Suid Afrika

Informations et cartes issues de l'encyclopedie Wikipedia

 

 

Retour à la page précédente PLI